Ajma ou le plaisir du geste

1990

 

Ajma, ou Le plaisir du geste (1990)

pour violon solo (1990 - 7 min.)

création : Claire Lagasse – Festival Ars Musica 1991 (B)

 

Expression de la passion du compositeur pour l’Inde millénaire, cette oeuvre s’inspire librement d’une transcription d’un célèbre Raga d’Inde du Nord.

 

Raga Vasanta... Mélismes subtils aux parfums d’érotisme. Expression suave d’une voix formée au chant Khyâl. Ici, le violon s’identifie aux corps de déesses enivrantes, voluptueuses, furieuses : Sarasvati, Durga. Cependant, aucune ne surpasse la beauté d’Ajma. L’unique. Celle dont les gestes irrésistibles appellent maintes caresses d'archet sur les cordes envieuses de résonances humaines. La Musique naît d'un geste simple. Expansion de registre. Variations de motifs comme autant de mots insistants exhalés d’une bouche au rouge sans pareil. Arabesques multiformes, réponse aux gestes de cette femme qui hante à jamais nos rêves d’Orient.

 

Les manguiers sont en fleurs,

Ma belle amie...

Ajma l’amante boit des yeux

La beauté du corps de l’aimé

Et lui jette pour l’agacer

Un nuage de poudre rouge...

Les manguiers sont en fleurs...

 

 

 

Membre(s)
Instruments
Durée
0:8:0
Effectif
pour violon
Audio