Agenda

Mars

  01 02 03 04 05 15:00 : Grand Orgue Messiaen
" 5 Haiku" de Jean-Pierre Deleuze,
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 20:00 : Bl!ndman [sax] joue Bach + Bartholomée à Charleroi
25 26
27 28 29 30 31


Français / English

Renaud
De Putter

Renaud De Putter est né à Bruxelles en 1967. Qu'il porte sur la musique, l'image filmée ou le texte, son travail créatif s'articule autour des thèmes de l'identité et de la mémoire.

Compositeur, il est essentiellement autodidacte. À partir de 1994, il bénéficie pendant plusieurs années des conseils de Philippe Boesmans et en 2000, il participe au stage d'informatique musicale de l'Ircam (Paris).

Ses pièces sont programmées par de nombreuses institutions belges et étrangères, notamment Bozar (Bruxelles), les festivals Ars Musica (Bruxelles), Agora (Paris) et Musica (Strasbourg). Elles sont interprétées par des ensembles prestigieux (Accroche-Notes, Ictus, Kryptos, Musiques Nouvelles) et des solistes belges et étrangers, notamment Johan Bossers, Elise Gäbele, Stephane Ginsburgh, Garth Knox et Carine Zarifian. Elles sont enregistrées sous les labels Sub rosa (cd Chorée et Is) et Fuga Libera (cd Orlane-Cabaret). Deux d’entre elles ont été primées par l'Académie royale de Belgique.

Son expression musicale est très libre, empruntant sans dogmatisme à différents courants esthétiques. Guidée par la composante harmonique, elle recherche l'expressivité et développe des textures fluides et imprévisibles, au sein desquelles les respirations jouent un rôle clé. Une part importante de son catalogue est consacrée à des pièces vocales (Chants de simplification, Orlane-Cabaret, Addio a te) et à des musiques de films (L’automne c’est triste en été de Nicolas Boucart, Vormittagspuck de Hans Richter, films expérimentaux d’Arthur Van Gehuchten).

Réalisateur, il tourne en 2002 Chants de simplification, puis, avec Guy Bordin, J'ai rêvé en 2006 et Daphné en 2008. La musique – celle d'autres musiciens et la sienne – joue souvent un rôle très important dans ses films, comme dans Hors-Chant, qui évoque la vie de la cantatrice Marie Toulinguet (projet en cours – achèvement prévu pour mi-2009). Ses réalisations comprennent aussi des projets sans musique (J'ai rêvé).

Ces films sont présentés en sélection de festivals internationaux (dont Roma-Film Festival, OVNI Barcelone, Festival de cinéma de Brive, Instants vidéo de Marseille, Moscow Festival of Visual Anthropology, Filmer à tout prix – Bruxelles).

Auteur, ses textes paraissent dans plusieurs revues et anthologies (Sud, la Revue générale, L'Arbre à paroles) et l’un de ses recueils de poésie a été primé par l'Académie royale de Belgique. Ses récits (Marie T., Orlane, La vie et l'œuvre du compositeur de Thier, Penthésilée, Poppée) donnent lieu à des performances scéniques, notamment avec Isabelle Bats, Sébastien Jacobs, Aurore Latour ou Aurélie Vauthrin – souvent dans le cadre du Festival Scènes à Seneffe ou au Théâtre-Poème (Bruxelles). Plusieurs sont à paraître en 2009 aux Editions de l'Ambedui (Bruxelles).

De plus en plus, ces textes sont la colonne vertébrale, parfois invisible, sur laquelle se greffent ses activités de compositeur et de réalisateur.