Play Time

2004

Play Time

2e Quatuor à Cordes

Prélude – Microlude  – Postlude

 

Durata : 18 minutes

 

Modeste apologie du jeu dans quelques uns de ses états. “Ludus” perceptible, même lorsqu’il est affublé de ses affixes les plus divers. Le jeu (play) pris comme élément d’organisation temporelle (time), de discours; à l’instar de ce Prélude (jubilatoire mise en doigt et en archet) renouvelant la volubilité quasi-incantatoire de ses origines. Jeu instrumental aussi, caractérisant gestes, figures mélodico-rythmiques et morphologies agissant de commun accord en vue d’une nouvelle acception thématique accessible à la mémoire de l’auditeur, autant de vecteurs persistant à travers nos sens comme pu(ren)t le personnifier certain(s) acteur(s) de cinéma apprécié(s) par l’auteur de ces lignes (un indice de plus pour le titre?). L’idée chorégraphique – jeu du corps – pourra dès lors se dérouler au gré des différents moments de la pièce: Pré-lude comme la mise en route préalable de jeux cosmiques successifs où le parsec finira par se réduire en seconde (au même titre que l’harmonie des sphères, vibration spectrale de l’infini), micro-ludique, comme pour mieux déjouer les pièges d’un “trop sérieux” de l’esprit humain qui, lorsqu’on y regarde de plus près, paraît bien dérisoire face à l’immensité de l’univers-temps. Et la nostalgie de prendre place en guise d’activité post-ludique, histoire de démontrer que le jeu peut être aussi théâtral...

Ce deuxième Quatuor à Cordes est une commande du festival Ars Musica 2004. La version révisée définitive fut créée par le Quatuor Kryptos en mars 2012 lors d'un concert donné au Singel d'Anvers, dans le cadre d'Ars Musica 2012.

CLAUDE LEDOUX

Membre(s)
Durée
0:0:0