Lettre soufie : Z2 (Dâd)

2006


Lettre Soufie : Z2

Dans certaines translittérations, il existe quatre lettres arabes qui correspondent à notre Z. Elles seront toutes traitées comme des compositions faisant intervenir un instrument soliste - des «concertos », en quelque sorte.  Z2 « Dad », pour hautbois et ensemble (flûte, clarinette, piano, percussion et quintette à cordes), a été composée pour Piet Van Bockstael (hautboïste de l'ensemble Ictus).

Ce n'est pas pour rien que cette pièce figure au centre du mot soufi [KDGhZ2SA] : elle y est seule en son genre : méchante, hargneuse et systématique, elle répond aux termes du tableau (punisseur, terrible, haine, 1001, ...) par la mise en oeuvre d'une consciencieuse destruction. La cadence initiale de hautbois - qui elle-même s'organise autour de gestes calqués sur les cataclysmes naturels - est reprise, point par point, par l'ensemble qui en effectue la « liquidation » totale. Courte, violente, rythmique, Z' s'enorgueillit de n'être qu'un ouragan de poche, une tempête dans un verre d'eau, une éruption cutanée : petit effectif, plages temporelles réduites au strict nécessaire, nervosité disproportionnée. C'est une volonté de destruction qui s'autodétruit sous nos yeux, un virus fugitif, un mouvement implacable vers le silence.

Membre(s)
Numéro
1
Durée
0:7:0
Effectif

pour hautbois et 9 instruments (fl;cl;perc;pno; quintette)