Tout autant

2000

Le fond ; flot de paroles, des mots qui n'en finissent pas.  Des sons, sans début ni fin. L'inarticulé et lisse, à l'infini.

Les figures ; la voix, ses couleurs, ses émotions.

Les mots, porteurs de sens.

Présence.

Figures sur fond, reliés par des symboles et des images.

Ce texte se structure en deux niveaux.  Le projet est de les faire cohabiter en sachant qu'ils n'ont aucun point commun. (E.L.)

                                               1                                     

Je ne sais pas. Je ne veux pas te déranger. Il y a certainement quelque chose à faire. Ne dis pas cela. Je comprends. Moi-même souvent. D'ailleurs, je te crois. Ne t'imagine pas que je vais rester là. Je voudrais savoir ce qu'il pense. Pourquoi? Je n'ai pas encore donné de réponse. Il faut continuer. Ne pas réfléchir. Laisser le temps. Après, tu comprends, c'est autre chose. Mais, d'abord, je crois que tu devrais. C'est évident. Je suis mieux. Vraiment. Bien mieux.

 

                                                  2                                    

Ici, ailleurs,

les fleurs vivent et meurent, 

mécontentes d'être nées

et contentes d'être encore vivantes.



Membre(s)
Durée
0:0:0
Comment