Healing the pain

2001
A l'issue de l'enregistrement de Invisible Sun avec le groupe Aka Moon, Bernard Foccroulle m'a proposé de lui écrire une oeuvre indépendante qu'il pourrait intégrer à son répertoire.
Healing the pain est en quelque sorte la pièce soeur du sextuor à cordes from Innocence to Influence créé par l'ensemble Ictus en septembre 2001. Les deux pièces ont en commun plusieurs aspects: elles évoluent de la même manière sur le plan harmonique [oscillations permanentes entre des harmonies en contraction et en dilatation inspirées par les mouvements du Ying et du Yang oriental]; sur le plan de l'expressivité, elles progressent vers des structures cosmiques d'inspiration stellaire; enfin, elles ont pour effet de compléter la perception du temps linéaire par d'autres perceptions temporelles.
"En portant la douleur" est un des principaux "leitmotivs" de la musique "negro-spiritual", de la "church expression" et du blues, racines profondes de la culture afro-américaine. Même si ma pièce ne se réfère pas stylistiquement à ces musiques, elle tente toutefois d'en capter l'essence.
Healing the pain commence et se termine par une citation de Love Supreme de John Coltrane. Cette référence n'est pas prétexte à un quelconque développement thématique, il ne s'agit là que d'un hommage ou d'un mot de passe secret vers des mondes où tout est possible sans qu'il soit question de style ni de frontière.

FABRIZIO CASSOL

(Source : Ars Musica)
Membre(s)
Instruments
Durée
0:18:0
Effectif

pour orgue