Pyrofolies

2004

PYROFOLIES

Spécialement écrite pour le Trio Fibonacci  auquel elle est dédiée, cette œuvre est une  métaphore musicale du feu d’artifice.

Le projet compositionnel était de parvenir à écrire une musique dont la forme soit une accumulation accélérée de matériaux toujours décroissants. Cela m’a conduit à élaborer une technique d’écriture assez particulière, comme une « pyrotechnie sonore ». Cette « pyrophonie » est constituée de trames de flammes sonores, successives et tissées au début, puis superposées vers la fin de l’œuvre et qui contiennent elles-mêmes des états d’incandescences, c'est-à-dire des matériaux musicaux qui se consument tour à tour, après leurs lancements et leurs explosions. Toutes ces flammes sonores varient en densité, en durées, en processus, en matériaux, etc. Et la musique brûle en devenant de plus en plus tourbillonnante jusqu’à son extinction faute de combustible ! Une folie du feu. 

Membre(s)
Durée
0:0:0
Effectif

Trio pour violon, violoncelle et piano