Esther

2000

Ether est basée sur le concept de l’énergie déployée dans l’espace, et commence dans un vaste espace vide. L’énergie, manifestée au travers du son, jaillit du centre de cet espace et se déploie en spirales centrifuges dans toutes les directions. Alors que cette énergie rayonne, elle se développe en deux types distincts. Le premier est articulé et caractérisé par un matériau sonore sculpté, souvent de nature directionnelle, alors que le deuxième est représenté par un matériau sonore résonnant aux contours morphologiques vagues.

Le discours dans Ether se développe depuis la répétition du modèle sonore directionnel vers la propagation d’une série d’espaces superposés, lesquels sont d’abord attachés par le type d’énergie articulé, mais deviennent de plus en plus habités par le type d’énergie résonant alors que le matériau articulé disparaît progressivement. Différents facteurs de transparence sonore permettent à ces deux types d’énergies de coexister, et l’interaction entre les sons hautement transformés et ceux quasi reconnaissables aide à définir, soutenir, répandre ou contracter ces espaces dans lesquels les énergies se déploient.

[traduction française: David Baltuch, vii-13]

Membre(s)
Instruments
Durée
0:13:43
Effectif

bande 8 pistes

Comment